blog

Macros de la palette d’outils Eleven Killer pour travailler avec les fenêtres AutoCAD

Si vous aimez bricoler avec AutoCAD, vous avez peut-être remarqué que chaque commande est déclenchée par un texte compliqué. Si vous ne savez pas de quoi je parle, tapez « cui » sur la ligne de commande et sélectionnez l’une des commandes dans la fenêtre en bas à gauche. Vous devriez voir quelque chose comme ceci :

Une macro de commande AutoCAD dans la CUI

Cette chaîne de commande :

‘^C^C_ligne’

Est connue sous le nom de macro de commande, et vous pouvez créer votre propre macro de commande pour accélérer votre flux de travail.

Dans cet article, je souhaite partager certaines commandes Macro que j’utilise pour m’aider à accélérer les choses lorsque je travaille avec les fenêtres de l’espace papier d’AutoCAD, et je vais vous montrer comment les configurer sur une palette d’outils pour un accès facile.

Mise en place.

Avant de commencer à travailler, je souhaite que vous ouvriez le fichier DWG de modèle AutoCAD standard de votre entreprise. Accédez à l’espace papier, activez le calque de fenêtre standard de votre entreprise et créez une fenêtre. J’ai utilisé un calque appelé « VPORTS » pour cet exercice, mais vous devez utiliser le calque standard approprié.

Conseil: Si vous n’avez pas de modèle standard d’entreprise, lisez l’excellent article d’Edwin sur les modèles ici.

Mise en place d’une palette d’outils.

Dans cet article, je vous conseille d’héberger vos nouveaux outils sur une palette d’outils, simplement parce que les palettes d’outils sont faciles à configurer, à entretenir et à migrer. Vous pouvez plutôt appliquer ces techniques dans la CUI et créer vos commandes personnalisées dans une barre d’outils ou un onglet de ruban… mais ce sera pour une autre fois.

Pour ouvrir les palettes d’outils, accédez à :

Onglet Vue du ruban > groupe de fonctions Palettes > Palettes d’outils

Ou tapez ‘toolpalettes’ sur la ligne de commande et appuyez sur Entrée.

Maintenant que vos palettes d’outils sont ouvertes, faites un clic droit sur n’importe quelle palette et choisissez « Nouvelle palette ». Vous pouvez nommer votre nouvelle palette comme bon vous semble ; J’ai appelé le mien ‘ACME VPORTS’.

Noter: les palettes d’outils ne sont pas enregistrées tant que le dessin n’est pas fermé.

Création d’un nouvel outil

La partie suivante est la partie amusante. Cliquez sur la fenêtre que vous avez créée précédemment et faites-la glisser et déposez-la sur la palette d’outils. Vous avez maintenant créé votre premier outil – c’était facile !

Création d'un nouvel outil de fenêtre AutoCAD sur une palette d'outils

Noter: Cliquez une fois sur la fenêtre de visualisation pour la sélectionner. Maintenant que la fenêtre est sélectionnée, cliquez à nouveau avec le bouton gauche de la souris et maintenez le bouton gauche de la souris enfoncé. Vous pouvez maintenant faire glisser la fenêtre sur la palette pour créer l’outil.

A lire :  Les dimensions AutoCAD sont manquantes dans une autre fenêtre : comment y remédier ?

Pour tester votre outil, cliquez dessus. Vous devriez être invité à dessiner une fenêtre. Une fois que vous avez créé une fenêtre, cliquez une fois dessus pour la sélectionner. Remarquez sur quelle couche il se trouve ? C’est exact; votre nouvel outil a créé une fenêtre sur le calque standard de votre entreprise et il n’a même pas modifié le calque actuel pendant qu’il le faisait.

Noter: Cet outil créera également le calque dont il a besoin si le calque n’existe pas déjà dans le fichier de dessin courant.

J’espère que vous êtes déjà impressionné, mais nous pouvons faire plus.

Comment ça marche?

Pour voir ce que fait l’outil, faites un clic droit dessus et choisissez « Propriétés… ». J’espère que vous remarquez la case « chaîne de commande », à peu près à mi-chemin. La chaîne de commande que cet outil exécute ressemble à ceci :

^C^C_vports

La partie ^C de la macro équivaut à appuyer sur la touche ‘Esc’ – elle annule la commande en cours. Cette commande utilise ^C^C car certaines commandes AutoCAD ont besoin de deux « échappements » pour annuler complètement la commande actuelle. C’est une bonne pratique de démarrer toutes vos macros de commande de cette façon.

Noter: Pouvez-vous penser à une commande AutoCAD qui aurait besoin de TROIS « échappements » pour l’annuler complètement ? Réponses dans les commentaires s’il vous plait…

Le trait de soulignement avant la commande est utilisé pour « internationaliser » la commande. Si vous ne travaillez pas avec la version anglaise d’AutoCAD, les noms des commandes auront été traduits. Le trait de soulignement indique à AutoCAD d’utiliser la version anglaise par défaut de la commande.

La partie ‘vports’ de la chaîne est exactement la même que de taper ‘vports’ sur la ligne de commande.

Je veux également que vous remarquiez les cases sous la rubrique « Généralités ». Vous pouvez voir que cet outil créera une fenêtre sur le calque « VPORTS », et vous pouvez également remplacer certaines des autres propriétés ici.

Propriétés de l'outil de la palette d'outils AutoCAD

Appliquer un peu de finesse.

Il existe plusieurs façons de personnaliser votre nouvel outil. Vous pouvez changer le nom pour quelque chose qui a plus de sens pour vous. Vous pouvez modifier la description (la valeur de la description devient une petite info-bulle pratique lorsque vous survolez l’outil sur la palette). Vous pouvez également modifier l’image en cliquant avec le bouton droit sur l’image et en choisissant « spécifier l’image ».

Personnalisez vos outils de palette d'outils AutoCAD

Revenons à la macro.

Dans ce cas, la chaîne de commande qui a été créée utilise la commande ‘vports’ par défaut. Cependant, la commande vports a également un objectif dans l’espace objet. Modifions l’outil pour utiliser à la place la commande ‘mview’, qui ne fonctionne que dans l’espace papier.

A lire :  5 étapes pour préparer votre tracé AutoCAD

Il ne vous reste plus qu’à changer :

^C^C_vports

À

^C^C_mvoir

Plus d’outils de création de fenêtres.

Pour créer plus d’outils, faites un clic droit sur l’outil et choisissez « copier », puis survolez n’importe où sur la palette vierge et choisissez « coller ».

Voici un autre exemple de macro de commande alternative que vous pouvez utiliser :

^C^C_mview;f;

Le point-virgule ‘;’ dans cette chaîne de commande, c’est comme appuyer sur « Entrée » sur votre clavier. Donc la macro peut être lue comme :

Appuyez deux fois sur ‘esc’, tapez ‘mview’ sur la ligne de commande, appuyez sur ‘enter’, tapez ‘f’ sur la ligne de commande, puis appuyez à nouveau sur ‘enter’.

Essaye le. Qu’est ce que tu obtiens?

C’est vrai – une fenêtre, prenant toute la place disponible sur la feuille de dessin. L’écrire dans une macro de commande nous permet de faire tout cela en un seul clic !

Celui-ci, ça va:

^C^C_mview;2;v;

Cette chaîne de commande lance la commande Mview avec les options « Deux fenêtres alignées verticalement » en cours. Deux clics suffisent pour créer deux fenêtres, sur le bon calque.

En voici un de plus :

^C^C_mview;p

Cette chaîne de commande utilise la commande Mview avec l’option ‘Polygonale’ pour créer une fenêtre de forme irrégulière.

Le dernier de cette section devient un peu plus compliqué :

^C^C_circle;\_mview;o;l

Cette chaîne de commande crée une fenêtre circulaire. Il le fait en exécutant la commande cercle, puis immédiatement après, en exécutant la commande Mview en utilisant l’option pour créer une fenêtre à partir du dernier objet créé, dans ce cas notre cercle.

Les deux barres obliques inverses ‘\’ sont interprétées comme des pauses. Dans ce cas, l’utilisateur doit choisir le centre et le rayon du cercle. Il s’agit de deux clics, donc de deux barres obliques inverses.

Noter: Il n’est pas facile d’inclure la vérification des erreurs dans une macro de commande. Dans ce cas, la macro attend deux clics, si l’utilisateur décide de choisir une méthode de création d’un cercle autre que ‘Rayon central’ la commande échouera. Si vous devez inclure la vérification des erreurs dans vos macros, vous devrez peut-être utiliser Lisp.

Verrouillage et déverrouillage des fenêtres globalement.

Pour l’exemple suivant, je veux que vous copiez votre outil comme vous le faisiez auparavant ; mais cette fois, ouvrez les propriétés des outils et définissez toutes les valeurs dans les options « Général » sur « utiliser le courant », à l’exception du contrôle des calques, que vous devez modifier sur « 0 ». Dans ce cas, notre macro ne créera aucune géométrie, nous ne voulons donc pas que ces propriétés soient définies.

A lire :  Revit Schedules 101 - Partie 3 : Organisation des données

Options par défaut de l'outil de la palette d'outils AutoCAD

L’exemple suivant nous aidera à accélérer le verrouillage et le déverrouillage des fenêtres :

^C^C_mview;l;on;all;;

Exécutez la commande, puis appuyez sur F2 pour afficher la fenêtre de texte AutoCAD. Jetez un œil pour voir quelles commandes la macro exécute…

La fenêtre de commande AutoCAD - verrouillage de la fenêtre

C’est exact; cette chaîne de commande verrouille toutes les fenêtres de la mise en page actuelle – très pratique à exécuter avant de fermer votre dessin pour la journée.

La réciproque est la suivante, qui déverrouille toutes les fenêtres de la mise en page courante :

^C^C_mview;l;off;all;;

Activer et désactiver le calque des fenêtres

Pour activer et désactiver la couche ‘VPORTS’, nous devons utiliser la commande ‘layer’. Copiez et collez l’outil comme précédemment, et ajoutez cette chaîne de commande pour activer le calque ‘VPORTS’ :

^C^C_-la;sur;VPORTS;;

Et cette commande pour désactiver le calque ‘VPORTS’.

^C^C_-la;off;VPORTS;;

J’espère maintenant que vous pouvez comprendre ce que font ces macros. Si vous n’êtes pas sûr, cliquez sur le bouton pour exécuter la macro, puis appuyez sur F2 pour afficher la fenêtre de commande et voir ce qui s’est passé.

Noter: Remplacez ‘VPORTS’ par le nom de votre calque. Si le nom de votre calque contient un espace, assurez-vous de mettre le nom du calque entre guillemets, par exemple « VPORTS 1 ». Le nom du calque n’est pas sensible à la casse.

Geler et dégeler le calque des fenêtres

Si vous préférez geler ou dégeler la couche VPORTS, vous pouvez utiliser ces deux macros à la place.

Pour geler le calque ‘VPORTS’ :

^C^C_-la;f;VPORTS;;

Pour décongeler la couche ‘VPORTS’ :

^C^C_-la;t;VPORTS;;

Rassemblement et lectures complémentaires

J’espère que vous avez apprécié ce post et que vous l’avez trouvé utile. Si vous avez des questions, veuillez laisser un commentaire ci-dessous.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les palettes d’outils, Edwin propose un excellent tutoriel ici :

https://www.cad-notes.com/2009/09/creating-your-own-autocad-palette/

Si vous souhaitez en savoir plus sur les macros de commande, consultez les fichiers d’aide aux développeurs. Vous pouvez trouver les fichiers d’aide en ligne ici http://cadso.co/t17wRy.

La palette d'outils de la fenêtre ACME AutoCAD

.

Bouton retour en haut de la page