blog

10 signes qu’un diplôme d’ingénieur n’est pas pour vous

Les ingénieurs créent certaines des plus grandes inventions et technologies, des systèmes de climatisation aux navettes spatiales. Cependant, pour réussir dans ce domaine, vous devez avoir certaines qualités. Si vous n’êtes toujours pas sûr, ces 10 signes vous aideront à décider si un diplôme d’ingénieur vous convient.

10 signes qu'un diplôme d'ingénieur n'est pas pour vous

1. Ingéniosité

Les ingénieurs doivent faire preuve d’ingéniosité. Dans le passé, le présent et le futur, l’ingénierie est synonyme d’ingéniosité – cette compétence est nécessaire pour s’adapter, planifier et combiner. En tant qu’ingénieur, vous devriez être capable d’identifier les problèmes et de trouver des solutions innovantes en utilisant l’ingéniosité pratique et la science. C’est un pilier de l’ingénierie.

À mesure que les technologies deviennent plus complexes et que le monde devient de plus en plus dépendant des innovations et de la technologie, notre société sera confrontée à différents défis. Par exemple, tout ce qui concerne l’environnement, le changement climatique et les intersections entre les gens et la technologie. Par conséquent, vous devez décider si vous êtes prêt à penser à des solutions pratiques. Les ingénieurs et leurs décisions sont proches du stade critique, et leur ingéniosité est plus importante que jamais.

2. Créativité

La créativité est une qualité vitale de l’ingénierie car elle stimule l’innovation et l’invention, et étant donné les nombreux défis à venir, les nouvelles technologies et leur complexité, la créativité devient de plus en plus importante.

Aujourd’hui, les ingénieurs doivent acquérir des connaissances interdisciplinaires et communiquer avec différents spécialistes dans différentes industries. Sortir des sentiers battus est essentiel pour résoudre les problèmes et proposer des solutions efficaces.

3. Bonne communication

Comme toujours, les bons ingénieurs sont bons en communication. Ils doivent s’engager avec de nombreux intervenants, par exemple, le public, l’industrie privée et le gouvernement. De plus, à l’ère des technologies, les ingénieurs s’impliquent dans des équipes interdisciplinaires, des fonctionnaires, des équipes diversifiées à l’échelle mondiale et une vaste clientèle.

Les ingénieurs doivent être capables de communiquer efficacement par le biais de mécanismes visuels, écrits et oraux ainsi que d’écouter attentivement. Il est également indispensable de savoir utiliser les outils de communication virtuels modernes. Étant donné que les ingénieurs doivent être responsables, leur capacité à communiquer de manière convaincante et à façonner l’opinion des autres est importante.

4. Compétences commerciales et de gestion

Dans le passé, les ingénieurs qui maîtrisaient leurs compétences en affaires et en gestion étaient récompensés par des postes de direction. C’est toujours vrai, mais avec l’énorme interdépendance entre les fondements sociaux et économiques de notre société, il existe de nombreuses opportunités pour les ingénieurs talentueux d’utiliser leur potentiel en tant que leaders habiles.

Les ingénieurs peuvent s’engager dans les sections gouvernementales et à but non lucratif. Ils doivent comprendre les limites et les forces de la technologie et de la science et comment elles influencent la société. Leurs choix affectent les infrastructures politiques, physiques et humaines, ainsi que définissent des objectifs et des priorités pour toute une région ou une communauté.

5. Diriger

Celui-ci est lié aux compétences en affaires et en gestion que les ingénieurs doivent avoir. Vous n’êtes peut-être pas le leader, mais vous devez apprendre les principes du leadership et être prêt à les pratiquer de plus en plus au fur et à mesure que votre carrière avance. Vous devez également être prêt à reconnaître l’importance du service public, à accepter différents défis et à sortir de votre zone de confort pour faire le pont entre la technologie et les politiques publiques au-delà des rôles acceptés dans le passé.

Les ingénieurs sans patience sont voués à l’échec. Lorsqu’ils sont impatients avec un client, celui-ci n’est pas content et peut porter plainte. En tant qu’ingénieur, vous devez être prêt à ce que tous les clients n’aient pas le niveau d’expertise, ils peuvent donc ne pas comprendre votre concept dès la première fois. Cela se produit souvent avec l’assistance à distance, lorsqu’un ingénieur ne peut pas simplement dire « Laissez-moi vous montrer ».

Par exemple, dans le passé, il y avait un test que les ingénieurs devaient passer : avant l’entretien, ils devaient s’asseoir longtemps dans une salle d’attente. Leurs employeurs voulaient voir comment un ingénieur réagirait à cette situation. Si vous êtes une personne patiente, vous gagnerez l’employeur avec votre réaction positive. Par conséquent, l’ingénierie n’est pas pour vous si vous ne pouvez pas être patient lorsque tout est hors de votre contrôle.

6. Professionnalisme

En plus des compétences nécessaires en leadership et en gestion, il faut développer un cadre de travail sur lequel vous développerez un sens aigu du professionnalisme. Les ingénieurs ont besoin de courage et d’audace pour y parvenir. De nombreux défis qu’ils doivent résoudre sont très complexes et interdépendants ; par conséquent, les ingénieurs doivent apprendre des technologies qui affectent la planète et tous ceux qui y vivent.

Une gestion efficace des ressources disponibles est vitale pour les travaux d’ingénierie. Les choix que vous devrez faire peuvent être de nature grise, par exemple en équilibrant les facteurs sociaux, environnementaux et économiques. Les dirigeants et les personnes qui influencent leurs choix ont besoin de clarté. Les ingénieurs qui réussissent doivent reconnaître l’image plus large qui est étroitement liée à la technologie et à la société.

7. Apprentissage tout au long de la vie

Étant donné le caractère toujours changeant et incertain de l’environnement dans lequel les ingénieurs travaillent souvent, ils doivent être prêts pour l’apprentissage tout au long de la vie. Elle implique agilité, dynamisme, flexibilité et résilience. Non seulement les technologies progressent chaque jour, mais le monde politique, social et économique dans lequel travaillent les ingénieurs évolue également de manière controversée. Par conséquent, ce n’est pas une certaine connaissance dont les ingénieurs ont besoin, mais la capacité d’apprendre toujours de nouvelles choses et la capacité d’appliquer rapidement de nouvelles connaissances à des problèmes et des situations en évolution.

Les ingénieurs doivent tout savoir sur les changements récents et les nouvelles inventions, car leur cheminement de carrière peut prendre de nombreuses directions qui incluent différents défis, différentes parties du monde, différentes personnes et engagent différents types de buts et d’objectifs. Par conséquent, pour réussir individuellement en ingénierie, vous devez être capable d’apprendre en continu tout au long de votre carrière. Soyez prêt à en apprendre non seulement sur l’ingénierie, mais aussi sur la politique, les affaires, l’histoire et plus encore.

8. Soyez prêt à travailler en équipe

Les ingénieurs ne travaillent pas seuls ; ils doivent participer au travail d’équipe et collaborer avec de nombreuses personnes et services différents, parfois avec des professionnels extérieurs au domaine de l’ingénierie. C’est pourquoi vous devez être capable de travailler avec des équipes grandes et petites et être un membre fort de votre propre opinion si vous voulez devenir ingénieur.

De plus, de nombreux projets d’ingénierie sont si énormes qu’une seule personne ne peut pas les gérer. Par conséquent, il y aura une équipe qui travaillera sur la même chose que vous. Un autre avantage important du travail en équipe est la réduction des risques. Les erreurs sont moins susceptibles de rester cachées lorsque de nombreuses personnes examinent et analysent les calculs et les résultats.

En tant que membre d’une équipe, le leadership est une compétence importante à avoir, mais il est également important de pouvoir écouter les instructions lorsque le projet l’exige. Par conséquent, si le travail d’équipe et la collaboration ne vous conviennent pas, vous n’aimerez pas faire partie du monde de l’ingénierie.

9. Capacité à gérer le stress

Soyons honnêtes ici : un travail de technicien de terrain ou de support informatique défie les ingénieurs assez souvent et à plusieurs niveaux. Les ingénieurs doivent utiliser toutes leurs connaissances et compétences pour résoudre efficacement les problèmes logiciels/matériels, et ils travaillent également avec des clients agacés, des délais et un trafic qui peuvent vraiment repousser leurs limites. C’est pourquoi il est important de pouvoir gérer le stress de tout ce qui peut vous venir de nulle part.

Si vous n’êtes pas sûr qu’un ingénieur puisse gérer des situations stressantes, vous pouvez faire du processus d’entretien un véritable défi. Et nous ne parlons pas de ces questions d’entrevue typiques. Vous pouvez demander à un ingénieur de montrer ses compétences en demandant de réparer un serveur dans un délai donné. L’idée ici n’est pas de juger un ingénieur en fonction de sa capacité à résoudre le problème, mais de juger la personne en fonction de sa capacité à gérer les contraintes lors du test. C’est un excellent indicateur. Si vous n’êtes pas prêt pour ces situations, l’ingénierie n’est pas pour vous.

10. Enthousiasmé par la technologie. Raisonnablement

En tant qu’ingénieur, vous devez aimer la technologie. Sinon, vous devriez vraiment vous demander pourquoi vous voulez devenir ingénieur en premier lieu. Mais vous n’avez pas besoin d’être obsédé par tout ce qui est technologique. La plupart des employeurs recherchent des ingénieurs complets, car ils s’intègrent mieux dans une entreprise qu’une personne bornée et ringard.

Si vous avez toujours votre ordinateur portable avec vous (et que vous l’apportez toujours à un entretien d’embauche), c’est très bien. C’est une relation saine avec la technologie. Mais si vous êtes obsédé, vous pouvez paraître un peu étrange. En tant qu’ingénieur, vous ne devriez avoir aucune difficulté à communiquer avec les clients, à vous intégrer aux autres et à expliquer les problèmes en termes simples. Et si vous manquez vraiment de compétences sociales, l’ingénierie n’est pas pour vous.

Comme vous pouvez le constater, un bon ingénieur comporte de nombreuses facettes. Pour déterminer si vous pouvez devenir un ingénieur performant, il ne suffit pas de poser des questions et de passer des tests. Vous devez penser à tous les environnements, situations et autres personnes possibles auxquels vous serez confronté en tant qu’ingénieur, puis imaginer comment vous réagiriez à cela. Si vous ne possédez pas les qualités de la liste ci-dessus, un diplôme d’ingénieur pourrait ne pas vous convenir.

A lire :  Six conseils pour vous rendre plus productif avec AutoCAD
Bouton retour en haut de la page